De l’idée à la création du tableau d’Harry Potter.

Il est rare que l’artiste Lionel Cohen se livre sur sa vie. Et bien là vous allez découvrir un trait de sa vie personnelle, de sa vie de papa.

Comme beaucoup d’enfants, mais aussi d’adultes, les enfants de Lionel Cohen sont des fans de la première heure, de la série, de l’histoire, des livres, des films de Harry Potter.  Nous avons tous été bercé par le phénomène, que l’on soit adepte ou pas. Il faut reconnaitre qu’Harry Potter fait partie des classiques du 20ème siècle.

Quand on est dans la création, la légende d’Harry Potter ne peut qu’être source d’inspiration.

Le peintre Lionel Cohen est un grand d’enfant de 50 ans qui a découvert cette merveilleuse épopée au travers les yeux des ses enfants et en particulier de sa fille. Pas une sortie de film sans la volonté d’y aller dès le premier jour.

Lionel Cohen est-il amateur d’Harry Potter ? Et bien Oui ! Et quand un artiste se penche sur une telle représentation, les idées fusent, comme une explosion de Lumières. L’artiste Lionel Cohen, rêveur mais aussi et surtout déterminé à mettre sur toile ses idées, ses envies.

Comment faire pour donner une sensation de mouvement dans un tableau ?

C’est très antinomique.

Comment faire passer ce que Lionel Cohen a dans sa tête ? Le traduire sur une toile, et surtout , ne pas décevoir les puristes. Et dans ce cas, mettre dans les yeux de sa fille de la lumière.

Et bien OUI, Lionel Cohen qui ne lit jamais, a lu !

Ceux qui connaissent le peintre vous diront, qu’il a dû aussi voir les films.

Bien SÛR,

La réalisation de ce travail a pris du temps, et d’innombrables essais. Il fallait absolument être innovant, faire que Lionel Cohen ne passe pas à côté du personnage d’Harry Potter.

Comment faire pour retranscrire les émotions que sa fille et des millions admirateurs, ont eu à chaque évènement cinématographique ?

Mettre dans ce tableau la magie de l’histoire et de ces péripéties. À travers ce tableau, il devait inévitablement avoir le Château de Poudlard,

Harry, Hermione, et Ron, les Idées sont présentes : 

Alors au travail l’Artiste : Sur le premier support, la toile, où Lionel Cohen a peint le château de Poudlard en fond. Le travail à la bombe était donc une évidence. 

A présent les personnages :

Il fallait intégrer, les personnages ainsi qu’un effet de luminosité car ce thème ne pouvait être traité sans effets spéciaux.

Quand on regarde les films, la lumière est à elle seule un personnage important.

Poudlard, ce décors, ce merveilleux château est l’environnement que Lionel Cohen voulait mettre au cœur de son tableau

L’artiste se trouve face une équation bien compliquée.

Mettre en avant le Château. 

Les trois personnages favoris et créer une atmosphère ENSORCELLENTE.

Sans pouvoir l’expliquer, pour Lionel Cohen, la réalisation apparut alors comme une évidence.

Sans pouvoir l’expliquer, pour Lionel Cohen, la réalisation apparut alors comme une évidence.

Et oui le travail s’assemblait,

Le tableau initial, le château devenait phosphorescent, avec de la poudre magique.

La peinture acrylique, permettait de créer une palette de couleurs personnalisées,

Les personnages principaux dessinés sur du plexiglas étaient en surimpression,

Le collage du plexiglas, sur la caisse américaine donnait une profondeur et un effet de mouvement.

 A cela la bande de leds ajoutait de la lumière.

L’implantation de leds, et de sa télécommande permettent de changer au gré de vos humeurs les couleurs.

Ce tableau est difficile à montrer par écran interposé, mais malheureusement en tant de pandémie il est impossible de vous le proposer en exposition.

L’artiste espère très rapidement pouvoir vous revoir à travers ses expositions. C’est pourquoi le site et là pour que nous ne perdions pas le lien.

Articles recommandés

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X